Dr Patrick Phéline
  Clinique du Tondu  
   
  151 rue du Tondu
33 000 - Bordeaux

Tél. : 05.56.96.96.00
 
 
Prendre rendez-vous en ligne
 
 

Les artères carotides

Ils 'agit d'axes artériels (une à droite, une à gauche) participant à la vascularisation du cerveau donc permettant au sang artériel de circuler vers le cerveau en y ramenant l'oxygène indispensable à son bon fonctionnement.

1- Sur le Plan Anatomique

Les artères carotides, relativement superficielles au cou acheminent depuis le thorax à partir de la crosse aortique qui naît du coeur jusqu'à la base du cerveau où elles se rejoignent  sur un petit cercle artériel (le polygone de Willis) les deux artères vertébrales (droite et gauche). C'est à partir de ce cercle artériel que naissent les principales artères perfusant les deux hémisphères cérébraux.

La région anatomique qui nous intéresse surle plan chirugical se trouve au cou un peu en-dessous de l'angle de la mandibule.
A ce niveau la carotide se divise en s'élargissant c'est pourquoi on parle de bulbe carotidien en donnant naissance à deux branches :

- l'artère carotide Externe donnant le sang au cou et à la face,

- l'artère carotide Interne, la plus importante donnant le sang au  cerveau qui mesure environ 4 à 6 mm de diamètre.

 

2- Des dépôts athenomateux peuvent venir épaissir la praoi du bulbe et de l'origine de la Carotide Interne génant l'écoulement du sang:  on parle de Sténose Carotidienne.
Ces dépôts rentrent dans le cadre d'une maladie  plus générale qu'on appelle l'Athérome. Elle est favorisée par différents facteurs de risque :

- tabac, alcool,
- hypertension artérielle,
- Excés de cholestérol,
- Diabète,
- Age.

Le but du traitement va être d'éviter les complications redoutables de cette sténose carotidienne qui peut rester très longtemps silencieuse avant de faire parler d'elle d'où l'intérêt du dépistage, surtout en présence de facteur de risque.

 

3- Les risques d'une sténose carotidienne

Ils peuvent survenir de la formation d'un caillot au contact de la sténose puis de sa migration "au fil de l'eau" vers le cerveau ou vers l'oeil et bouchant alors une petite artère en dsitalité. Survenir en cas d'occlusion complète de la carotide. Cela peut se traduire par un épisode neurologique ou oculaire transitoire (on parle d'accident Ischémique Transitoire (AIT) résolutif en quelques heures : épisode d'amaurose, cécité, amputation du champ visuel, faiblesse motrice d'un bras, jambe, troubles de la parole. L'accident peut être plus important et entraîner un Accident Vasculaire Cérébral (AVC), non transitoire pouvant aller jusqu'à la paralysie complète de la moitié du corps.

On distingue les sténoses carotidiennes :

Asymptomatiques ou silencieuses n'ayant pas donné de complications découvertes à l'occasion d'un examen clinique (sauf à l'auscultation du cou) ou de façon fortuite d'un examen complémentaire.

Symptomatiques ayant été à l'origine d'AIT ou d'AVC

 

4- les moyens d'exploration

Ils doivent être réalisés par des opérateurs entraînés à cette pathologie visant à apprécier très précisément le degré de sténose qui va baser toute la stratégie thérapeutique.

Echo doppler des vaisseaux du cou

Indolore, non invasif, basé qur les ultra sons, il permet de voir la sténoqe et d'apprécier son retentissement sur les flux sanguins.

Angio scanner ou Angio TDM

Angio IRM ou résonnance Magnétique Nucléaire

Ces deus dernièrs examens sont indiqués après l'écho doppler pour "voir" la lésion. L'un ou l'autre sera demandé en fonction de vos antécédents, d'une allergie possible à l'iode, de la présence ou non de calcification sur votre artère, de l'existence d'une insuffisance rénale.

 

5- Le traitement

  • Médical seul en cas de sténose non senée
- Correction des facteurs de risque (Ex Arrêt du Tabac)

- Anti-agrégant flaquettaire (ex cholestérole + anti hypotenseur)
- Surveillance régulière par échodoppler (6mois ou 1 an)

  • Médical et chirurgical en cas de sténose senée

L'intervention appelée Fhromboendarterectomique Carotidienne consiste à enlever le dépôt d'athérome qui entraîne lae rétricissement de la carotide.

L'intervention est réalisée sous anesthésie générale par   une incision verticale de quelques centimètres au cou :

Durée d'intervention : 1 heures à 1h30

Durée d'hospitalisation : en règle 5 jours

 

6 - Les risques de la chirurgie

Ils ont considérablement diminué et se traduisent par des complications neurologiques périphériques ou centrales le plus souvent régressives :

-inférieurs à 2% pour les sténoses asymptomatique

-inférieurs à 4% pour les sténoses symptomatiques

 

L'acte chirurgical est indiqué lorsque en toute bonne foi et enfonction de notre expertise. Le risque de l'intervention est bien inférieur au risque évolutidf naturel de votre sténose carotidienne en l'absence de traitement chirurgical et malgré la poursuite du traitement médical.



 
Référencé sur : Clictout - Tous droits réservés - Conception & réalisation : ClictoutDEV [2011] - Mentions légales - Plan du site
Thumbnails powered by Thumbshots